Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28.08.2015

Atelier d'écriture "Continuer un texte"

Je vais je ne sais où, je pars le cœur léger...

Après ces longs mois d"hiver, depuis quelques temps l'envie me prend souvent de m'évader.

Chaque matin je scrute le ciel, je pointe le nez dehors et prends une bouffée d'air frais. Par cette journée très ensoleillée je décide d'en profiter. J'enfourche mon vélo et me dirige vers la forêt proche de mon village.

Je croise quelques promeneurs seuls ou en famille, les salue de la main et continue mon chemin.

Tiens, un petit pont vermoulu attire mon attention. Je pose mon vélo le long de la rambarde et descends jusqu'à la rivière. Le clapotis sur les cailloux et les brindilles me donne soudain l'envie de tremper mes pieds, la fraîcheur de l'eau me détend. Je me sens bien à l'ombre des peupliers. Autour de moi le balancement des feuillages, le piaillement des oiseaux, le souffle d'un vent léger font divaguer mes pensées. Les rayons du soleil réchauffent mes épaules.

Dans cette nature je me sens en paix, le temps s'écoule paisiblement, je fais le vide, je ne pense à rien. Je m'allonge le long de la berge et savoure ces précieux instants.

Soudain, des voix d'enfants me sortent de ma torpeur. À cet instant je me souviens du temps passé près de mes parents ici même il y a bien longtemps.

Allons, pas de nostalgie, je me ressaisis.

Je ne sais toujours pas où je vais, mais j'ai le cœur aussi léger qu'un soir d'été.

Annick D

Commentaires

beau texte, ressemble à celui d'un poéte mais sans la rime. Joli texte à lire et à relire, mais c'est un sujet un peu galvaudé puisque la nature est souvent décrite par tous. J'aimerais bien un texte qui parle de soi et des autres, de l'environnement, des amis et des vacances un peu extraordinaires

Écrit par : BELLAICHE | 01.09.2015

Effectivement, ce texte est très doux à la lecture. Il est plein de nostalgie, d'amour, de sérénité. Bravo.

Écrit par : Laurence | 08.09.2015

Les commentaires sont fermés.