Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30.07.2015

Bons baisers de la côte d’ Opale

En cette mi juin 2015, nous sommes revenus avec joie dans cette belle Picardie ensoleillée. D’abord pour un arrêt à Amiens, non pour revoir la majestueuse cathédrale, saluée de loin, mais pour connaître enfin les antiques Hortillonnages, étonnamment situés au cœur de la ville. Existant avant l’époque romaine, ils ont failli disparaître en 1975 au profit d’une autoroute. Fort heureusement, une association locale a obtenu leur préservation et elle continue à les protéger et les valoriser notamment avec le tourisme.

paris,franceNous avons donc fait leur découverte sur les canaux, en cornet, bateau local à fond plat (désormais électrique), et nous avons pu admirer la faune (cygne, colvert, poule d’eau, grèbe huppé, foulque, grenouille, ragondin …), la flore (jonc, roseau, nymphéa, vulpin, iris d’eau pied de loup, sagittaire, plantin …), les jardins très fleuris, les maisons rustiques, le tout constituant un petit royaume préservé. N’hésitez pas à y aller si vous passez dans la région d’avril à septembre.

Puis ce fut l’arrivée sur la côte picarde, à Fort Mahon où nous avons posé notre sac pour quelques jours. Nous avons alors visité à nouveau la magnifique baie de Somme : d’abord la vieille ville médiévale de Saint Valéry, puis effectué le célèbre circuit touristique de la baie avec le petit chemin de fer reliant la ville à celle du Crotoy, en face.

Le lendemain, expédition dans la baie d’Hautie, à la recherche de la plante dénommée "oreille de cochon" célébrée par un chef cuisinier local dans une récente émission "des Racines et des Ailes". Journée couronnée par une dégustation d’un excellent plat local : "la potée de la mer" très bien exécuté par notre hôtesse. Bien sûr, nous sommes allés vérifier la température de l’eau de mer (14°) en prenant un bain de pieds rafraîchissant.

Nous avons enfin célébré l’Appel du 18 juin dans l’excellent restaurant "les pêcheurs d’Etaples" situé en pleine ville, dans un grand caravansérail voué à la gloire du poisson (quel étal !) au bord de la paisible rivière la Canche.

Nous reviendrons … Vive la Picardie !

Jacques et Nicole

Commentaires

Merci pour votre récit de voyage si bien commenté que l'on a envie de suite de connaître la côte d'opale.
Continuez à nous faire rêver et à nous donner des idées de voyage dans notre belle France.
Merci encore.
Une Arvemoise reconnaissante.
Annie T.

Écrit par : Annie T. | 08.08.2015

Les commentaires sont fermés.