Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25.04.2012

Degas et le nu à Orsay

Afin de partir à la découverte de Degas, nous sommes accueillis par le sourire et la voix douce de Karine, guide qui nous a déjà accompagnés et éclairés lors d'autres visites.

paris,expositionLa femme est présentée dans son intimité en positions parfois difficiles, lors de sa toilette, prenant soin des différentes parties de son corps, sortant de son bain, s'essuyant, coiffant sa longue chevelure souvent rousse.

Elle est présentée la plupart du temps de dos, celui-ci dévoilant facilement l'âge, parfois l'origine sociale. Le grain d'une peau blanche apparaît, les imperfections du corps sont marquées. Le visage étant rarement visible, nous ne percevons pas de sourire, serait-il caché ?

paris,expositionLes maisons closes sont une source d'inspiration, ici les femmes oisives, en attente, sont plutôt replètes. Les femmes menues à la peau plus colorée sont rencontrées dans le milieu ouvrier où elles sont plus actives. L'opéra est aussi un lieu où Degas rencontre des "petits rats" pour modèle (entre autre), et qu'il réalise en sculptures. Ah ! Les petites danseuses, celles ci sont fréquentées par ce milieu artistique ou bourgeois, pour qui, pour quoi ?

Vu d'ensemble, il est possible de penser que Degas est là en observateur, devant une femme objet plutôt que sujet. Chaque geste est un silence.

Après deux heures de visite guidée détaillée, il est possible de flâner près des sculptures du hall d'accueil, ou d'aller se restaurer.

Annick D.

Commentaires

Dans son tableau "Scène de guerre au Moyen Age" Degas réussit à rendre la guerre relativement affriolante.

Écrit par : jean-paul | 20.06.2012

Les commentaires sont fermés.