Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28.05.2010

Jean Moulin

En 2010 nous fêtons le 70eme anniversaire de l'appel du 18 juin 1940 du Général de Gaulle.

Caluire Jean Moulin arrête.jpgNous en avons profité pour écouter une discussion sur celui qui fut son délégué, sur le sol français et lui permit de triompher des diverses oppositions françaises et étrangères, ceci jusqu'au 21 juin 1943, jour fatal, qui le vit être arrêté à Caluire, dans la banlieue de Lyon.

Le sujet était difficile, mais l'attention fut cependant dans l'ensemble soutenue et certains décidèrent pour la suite, de participer à une promenade, qui les mènera de Denfert-Rochereau haut-lieu de la Résistance parisienne au Musée Jean Moulin à l'orée du Jardin Atlantique.

Ninette

Commentaires

Jusqu'au 29 décembre 2013, le Musée Jean Moulin, situé dans le Jardin Atlantique couvrant la gare Montparnasse, nous fait "redécouvrir", à l'aide de documents inédits, ce héros de la Résistance.

Cette exposition nous permet de nous souvenir que non loin de là au 48 de la rue du Four, il y a 70 ans, le 27 mai 1943, fut créé, sous sa direction, le Conseil de la Résistance.

Écrit par : jean-paul | 01.05.2013

Dans l'hebdomadaire "Marianne" de cette semaine, un très bon reportage sur "Jean Moulin intime" illustré de photos et de documents inédits.

Écrit par : jean-paul | 05.05.2013

Sur l'arrestation de Jean Moulin à Caluire (nous en reparlerons lors de la discussion du 14 septembre 2013) un livre à lire absolument : l'Affaire Jean Moulin. Trahison ou complot ? de Jacques Gelin éditions Gallimard.

Écrit par : jean-paul | 18.06.2013

Jean Moulin, comme nombre de résistants, utilisait très souvent, des noms possédant les mêmes initiales (Jacques Martin, Joseph Mercier) celles-ci risquant d'être brodées sur ses vêtements.

Écrit par : jean-paul | 20.07.2013

Jusqu'au 13 octobre 2013, dans la cour d'Honneur du château de Vincennes, une suite d'affiches photographiques nous permet dans le cadre de l'exposition "Ici Londres" de nous familiariser avec des Résistants souvent anonymes qui furent l'Honneur de la
France durant l'Occupation.

Écrit par : jean-paul | 13.08.2013

Les commentaires sont fermés.