Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30.12.2008

La butte de Charonne

C'est du haut de la butte de Charonne (à l'emplacement actuel du Père Lachaise) que Lous XIV et Mazarin observèrent le 2 juillet 1652 la bataille qui opposa  dans le faubourg St-Antoine, les troupes royales commandées par Turenne, aux armées "frondeuses" sous les ordres du Prince de Condé.

Grande Mademoiselle.jpgCelles-ci vaincues ne furent sauvées que grâce à la Grande Demoiselle, Mademoiselle de Montpensier, qui ordonna aux canons de la Bastille de tirer sur les troupes royales victorieuses, permettant aux troupes de Condé de pénétrer dans Paris, par la porte St-Antoine.

Jean-Paul

Commentaires

La seigneurie de Charonne est couverte aux 3/4 de vignes jusqu'à la fin du 18e siècle. Ces vignes se composent de plants à grand rendement donnant un vin de qualité médiocre. Avec les taxes d'octroi il était trop cher pour être consommé, par les Parisiens, intra-muros. Il fallait donc les faire venir au-delà des barrières d'octroi boire ce vin de Charonne dit "guinguet" (aigrelet). D'où l'existence des "guinguettes" qui accueillent les Parisiens le dimanche et les jours de fête (commerce cependant interdit pendant les services religieux).

Écrit par : Jean-Paul | 03.10.2009

Les commentaires sont fermés.