Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31.12.2008

Voir "Le diable rouge"

Si, à la suite d'une pièce racoleuse, par moment inutilement vulgaire, vue à la télévision, vous demandez à vous réconcilier avec un théâtre de qualité, allez vite vous procurer des places pour " Le Diable Rouge" au théâtre Montparnasse.

Vous y verrez dérouler devant vous, une page de l'Histoire de France, vivre un Mazarin subtil et manipulateur joué par un Claude Rich tout en nuances, et une Anne d'Autriche superbement campée par Geneviève Casile, altière à souhait.

Le jeune Louis XIV et Marie Mancini nièce du Cardinal vous toucheront par leur amour sacrifié à la raison d'État .

Si, hélas, votre recherche de places se révèle infructueuse, souhaitez la rapide production d'un DVD et achetez-le vous ne serez pas déçus.

Jean-Paul

Commentaires

Devant un sujet historique, je craignais que cette pièce
soit sérieuse et peut-être "difficile", pas du tout.

Un texte formidablement dit très naturellement avec des pointes d'humour de la part d'un cardinal malicieux, la grâce de Geneviève Casile, est un enchantement, sans parler de sa " présence" toujours aussi royale.

On n'aurait pas imaginer un Colbert moins sérieux. Le jeune Louis XIV nous laisse apercevoir un roi volontaire, malgré sa faiblesse pour Marie ,si pétillante.
Ces deux jeunes là sont comme tous les ados.On est presque déçus, que la raison d'Etat ne permette pas l'aboutissement de leur amour.

Ah! si à l'école nous avions appris l'Histoire de cette façon, nous serions, j'en suis sûre, tous historiens!

Jean-Paul a raison, pourvu que ce spectacle soit filmé.
Ainsi voir de près les visages de ces acteurs, leurs expressions données par la malice, le doute, la colère, le désespoir ou le lumière de l'amour, quel cadeau supplémentaire !

Écrit par : Annie | 31.12.2008

Les commentaires sont fermés.