Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30.09.2008

Montmartre

Le cabaret de Montmartre dont le nom évolua "la peint A.(André) Gill devint "Le lapin à Gill", puis "Le lapin Agile"!...

 

29.09.2008

Programme d'octobre 2008

Dimanche 5 octobre à 14h30
Le Panthéon
(Adhérent 5.70€)

Nous nous dirigerons vers le coeur du Quartier latin où se dresse le majestueux dôme du Panthéon. Celui-ci fut tout d'abord une église consacrée à Geneviève patronne de Paris, avant de devenir un temple laïc dédié aux Grands Hommes par la patrie reconnaissante. Ainsi dans la crypte sommeillent les Grands Hommes dont le seul nom inspire le respect, Voltaire, Rousseau,  Victor Hugo, Emile Zola (une exposition lui est consacrée pour le centenaire de sa panthéonisation) ou encore Jean Moulin et André Malraux qui lui rédigera un si bel hommage lors de sa réception, l'a rejoint.

Au retour, pour les plus courageux nous descendrons la Montagne Sainte Geneviève jusqu'à la Bastille, autre grand lieu symbolisant la République, en passant par les Arènes de Lutèce.

Soirée Scrabble et Tarot
Vous cherchez des partenaires, vous désirez vous initier, venez nous rejoindre :

Lundi 6 octobre de 18h30 à 21h30 (Adhérent Gratuit)
Lundi 27 octobre de 18h30 à 21h30 (Adhérent 2.00€)

Samedi 11 octobre à 14h30
Discussion : André Maraux
(Adhérent Gratuit)

Nous évoquerons la vie de cet aventurier du XXè siècle : pilleur de temple, écrivain reconnu à 30ans, compagnon de route des communistes et ministre de la Vè République, grand admirateur de Mao et du Général de Gaulle.

Cette vie dans le siècle peut-être vue comme une vie du siècle lui-même.

Dimanche 26 octobre à 9h30
Exposition Van Dyck
(Adhérent 13.00€)

Le musée Jacquemart-André retrace les grandes étapes de la carrière d'Antoon Van Dyck à travers un genre où il excella : l'art du portrait.

En rassemblant les toiles les plus marquantes des grands musées européens et américains, cette exposition met à l'honneur un peintre auquel les musées français n'ont jamais consacré d'exposition à caractère monographique.

 

28.09.2008

Film "Faubourg 36"

Acceptez-vous un conseil ?

Après tout ce que vous avez pu lire ou entendre, ce qui suit n'est pas original mais simplement le ressenti sincère. Sans faire concurrence aux critiques de cinéma, ni à toute la publicité faite autour de "Faubourg 36", en simple spectatrice, je peux dire que ce film est réalisé avec beaucoup de finesse.

Il nous transporte dans cette époque tumultueuse, nous plonge dans une atmosphère parfois lourde, parfois festive, avec des images du cinéma de notre enfance.

L'intrigue est captivante, poussée par la volonté et le dynamisme d'une équipe qui se veut soudée. La vie n'est pas toujours celle que l'on souhaite...

La jeune fille est ravissante, sa voix illumine la scène. L'artiste comique convaincu à souhait d'être talentueux. Le salaud a l'âme bien noire. Le "Rouge et sa gouaille" sont d'une couleur bien trempée. Le père admirable dans sa déchéance et sa détresse. Le bistrotier, le vieillard, le jeune fils, la mère, la police, les danseurs, et j'en oublie, tous à la hauteur.

On y laisse quelques sourires, on y va de sa petite larme, on y frémit également, mais on s'y réjouit aussi durant deux heures passées allègrement. Bravo à tous, merci Monsieur Barratier. On ressort avec la ritournelle dans la tête, des couleurs dans les yeux, la gaieté au coeur.
Je vous le dis c'est un très bon, un excellent spectacle. Vous avez deviné mon conseil d'amie ?

Ninette

27.09.2008

Le Musée de Clémenceau

Après la discussion sur Clémenceau, nous avions rendez-vous en sa maison devenue musée, échelonné sur  deux étages, d'un immeuble bourgeois du côté de Passy.

3a35f71b59c48a691c8e16d70615df21.jpgCe terme de musée convient parfaitement aux trois salles à l'étage supérieur, où des vitrines renferment de nombreux documents, lettres, photos, journaux, portraits, objets divers, armes témoignages de cette vie bien remplie, permettant de raviver notre mémoire, depuis l'exposé entendu précédemment. Les explications de l'audio-guide complètent admirablement.

Surprenant de voir des documents filmés, qui, pour le coup, rendent vivante cette silhouette rencontrée si souvent figée sur papier, peinte, sculptée.

Mais le plus extraordinaire est bien l'étage inférieur, où l'on se trouve dans un appartement, un univers de trente quatre ans, dont les meubles, objets personnels, livres, collections, n'ont pas bougé, et d'où se dégage une atmosphère feutrée.

5e7c0944f23c05667092692fcdc2b5c1.jpgCette impression que le Maître de maison, nous accueillant, va se présenter pour nous guider vers son bureau bibliothèque, aux murs couverts de livres, où se trouve sa table de travail magnifiquement sculptée, aux formes très particulières; là cet homme va s'asseoir, noircir du papier à l'aide, encore, de plumes d'oie ! Partout des souvenirs, collections diverses de coquillages, de kogos, d'art antique, ce qu'il aimait .

Puis après avoir passé l'ouverture cachée par une lourde portière faite de tissu épais, sous une tapisserie et grosse passementerie, voici la chambre cossue, sombre. Une table éclairée, sur laquelle reposent quelques livres et journaux, son lit, ses pantoufles sur le tapis, quelques sièges confortables capitonnés, son éphéméride à la date de son décès, bref, ici, une vie s'est arrêtée....

Tout à côté la petite salle de bains avec, s'il vous plaît, une baignoire, son chauffe-eau, et la petite balance sur laquelle tous les jours il se pesait.

116c9b9d8a75cb6a325fdc639e800019.jpgDans la salle à manger garnie de tableaux, meubles et bibelots, autour de la grande table éclairée par deux gros globes vert pâle, munis d'un petit volant de tissu froncé, pour sans doute atténuer la puissance de la lumière, nous pouvons nous asseoir ; chaises, canapé, sont à notre disposition, tels des invités, accueil chaleureux et intime à la fois . Surprenant pour un musée ! C'était touchant. Là un instant, nous avons presque pu, comme nous recueillir.

Après quelques précisions supplémentaires, nous avons quitté les lieux, ravis de cette visite riche , et intéressante. Et dire que cet endroit est peu connu, et peu fréquenté !

Classé, parmi les musées insolites de Paris, cette demeure rare par son autenticité, son emplacement avec jardin, où même l'arbre planté par son illustre locataire est encore présent, mérite bien d'autres visiteurs.

Comme prévu pour les plus courageux, nous avons dirigé nos pas vers les Champs Elysées, traversant les jardins du Trocadéro,
69218104647a47b47bba0cdb0eee5dee.jpg
longeant La Seine, pour aller saluer la belle statue du "Père La Victoire" qui occupa notre esprit depuis quelques heures, voire quelques jours pour certains.

Ninette

25.09.2008

À vous de jouer ? (6)

Qui a dit :

 "C'est légal parce que je le veux"

  • Louis XII
  • Louis XIV
  • Louis XVI
"Ô Liberté, que de crimes on commet en ton nom !" 
  •  Mme Roland
  • Voltaire
  • Pie VII

"Tout ce que j'ai fait est par commandement de Dieu !"

  • Philippe de Commynes
  • Jeanne d'Arc
  • Louis XII

Réponse Jeudi prochain

 

À vous de jouer n°5

 Dans quel album apparaît pour la première fois le capitaine Haddock ? Dans le crable aux pinces d'or


Dans quel album apparaît pour la première fois la Castafiore ?  Dans le sceptre d'Ottokar


 Dans quel album apparaît le professeur Tournesol pour la première fois ? Dans le trésor de Rakham le rouge

23.09.2008

Cimetière du Père Lachaise

Savez-vous qu'on peut gagner une fortune (2 millions de roubles, or) si on reste 365 jours et 365 nuits dans la sépulture en forme de temple grec de la princesse Démidoff dans la 19è division.

22.09.2008

Forum des Associations du XIIè

En cette journée du patrimoine, avait lieu le forum des associations du XIIe, qui , comme chaque année attire pas mal de monde. Installés à notre stand, au soleil, nous avons reçu beaucoup de visiteurs.

 

a250eb050b18848b31366571fc4bad51.jpgCertains adhérents (es) retrouvés (es) avec plaisir toujours souriants (es), passant un bon moment pour papoter. D'autres, curieux de nous connaître, à la recherche quelque part de compagnie, la possibilité de ne plus sortir seuls, de participer donc entourés, à diverses activités ce qui, en fait, correspond à l'identité d'Arvem.

707e72043e9758184ac6810d2c5ee145.jpgUne documentation complète en main, un regard discret sur les albums photos exposés, sans trop oser s'approcher, les toucher, quelques hésitations.....

Alors prenant avec délicatesse "cet oiseau sur la branche" feuilletons ensemble ces images appuyées de quelques explications pour que ces clichés revivent le passé. Il est vrai depuis ces dernières années, le programme est très varié.

Nous constatons l'attirance de ces passants (es) qui, nous l'espérons viendront nous rejoindre, si j'en crois la petite lumière perçue un instant dans leurs yeux. Souvent le temps ne leur était pas compté. À leur disposition bien sûr, j'ai ressenti leur quête et souhaite avant tout, avoir touché juste.... alors ....

Bienvenue à Vous, bienvenue parmi nous, venez agrandir "notre famille" celle qui nous anime. Notre bâtisse est construite sur des fondations solides, grâce aux adhérents (es) et amis (es) fidèles :

 

  • la toiture recouvre les matériaux nobles tels que l'amitié, le dynamisme, le partage, la détente
  • la porte reste grande ouverte, pas de déperdition de chaleur car elle est conservée par les multiples rencontres
  • par les fenêtres passe le rayonnement de chacun (e)
  • quant à son mobilier, la table est souvent mise à l'honneur.

 

Après cette visite guidée,

"Le Bureau" remercie tous ceux qui ont choisi notre patrimoine de 7ans !

Ninette

18.09.2008

À vous de jouer ? (5)

Dans quel album apparaît pour la première fois le capitaine Haddock ?

  • le lotus bleu
  • le crabe aux pinces d'or
  • l'oreille cassée


 Dans quel album apparaît pour la première fois la Castafiore?

  • le lotus bleu
  • l'oreille cassée
  • le sceptre d'Ottokar

Dans quel album apparaît le professeur Tournesol pour la première fois,

  • le trésor de Rakham le rouge
  • le secret de la licorne
  • l'affaire Tournesol

   Réponse jeudi prochain

 

  Réponse  " À vous de jouer n°4

De quel quartier de Paris Clemenceau est-il le maire le 18 mars 1871 ?

  • Montmartre

Lequel de ces surnoms ne fut pas celui de Louise Michel ?

  • Le Poulbot

Où était l'Assemblée Nationale en mai 1871 ?

  • à Versailles

16.09.2008

Landru

Landru qui fréquentait le quartier Diderot, Paris XIIè, rendait visite en habit d'ambassadeur à Madame Guillin, une de ses victimes qui habitait rue Crozatier n°35. Il louait un vieux costume de marquis du XVIIIè siècle.

L'immeuble existe toujours.

13.09.2008

Vide-greniers ARVEM

Vous aimez chiner, farfouiller ou tout simplement vous promener ! Ce qui suit est pour vous.

Nous organisons le samedi 4 octobre de 8h à 18h30 du 66 au 96 bd de Picpus à Paris 12è, côté pair, notre 5è vide-greniers.

Nous vous attendons nombreux pour ce moment rempli de convivialité et de bonne humeur.