Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Film "Armageddon time"

De James Gray avec Anne Hathaway, Jeremy Strong, Banks Repeta, Anthony Hopkings
Inspiré de la propre histoire du réalisateur

Nous suivons Paul Grafft, préadolescent juif de classe moyenne, en compagnie de son camarade de classe Johnny, afro-américain pauvre, vivant dans le Queen’s (faubourg multiculturel de New York) des années 1980, à l’ère du néo-libéralisme (Reagan). Paul vit au sein d’une famille nombreuse et aimante tandis que Johnny n’a que sa grand-mère atteinte d’Alzheimer pour famille.

Ces deux lascars font les "400 coups" (film de François Truffaut) jusqu’au jour où, sur conseil  de famille souhaitant élever le fils dans l’échelon social, Paul quitte l’école publique pour intégrer une école privée de renom au prix de sacrifices financiers, tandis que son ami Johnny se retrouve à la rue, abrité dans la cabane à outils des Grafft. Déchirure pour ces deux enfants ; pour son ami Johnny, Paul va alors risquer la prison pour vol.

Ce film - à la mise en scène simple, aux comédiens justes - traite de racisme, des classes sociales, des perdants / gagnants, de l’opprimé devenu oppresseur. Il raconte une Société malade en guerre contre elle-même.

C’est, à travers ces thèmes, l’oubli amorcé dans les années 1980 de l’American Dream, fomentant l’élection de Trump (la directrice de l’école privée n’est autre que la sœur du futur président).

Ce film de James Gray* est à la fois grave, drôle et tendre. Le chaleureux grand-père de Paul (Anthony Hopkins) est désopilant dans son rôle. Mais il est surtout La Mémoire, lorsqu’il relate la shoah vécue par ses aïeux : "N’oublie jamais le passé. Il pourrait revenir", dit-il à son petit-fils. 

Une histoire universelle. Un film à voir et à revoir.

MartineC

* Réalisateur américain de  "Little Odessa" (1995) son premier long métrage, remarquable et resté dans les annales du cinéma.

 

Commentaires

  • A consommer szns modération @

Écrire un commentaire

Optionnel