Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ma voisine

Ma voisine

Une grue, vous savez ce qu'est cet engin, mais avez-vous déjà vécu l'aventure de l'avoir comme voisine, un monument au plus proche plutôt intrigant comme horizon.

Voici ce qui me passionne et que j'admire depuis quelques semaines, même si vous pensez que ce n'est pas spécialement romantique, ni agréable à regarder, loin d'être particulièrement jolie, pourtant elle me fascine, tout comme la vigne vierge qui en a rougi et perd ses feuilles maintenant !

Naissance

Déjà la construction m'a intriguée voyant arriver à l'aide d'un bras articulé (mais caché) des cubes de métal jaunes à croisillons posés sur un socle de plusieurs mètres de haut, composé de barres de béton superposées. J'ai pensé: Oh ! Là ! Mais qu'est-ce ? Et çà va être lourd !

Puis une tour de métal est née, formée de ces cubes, haute environ de 12 à 13 étages, surmontée d'un bras perpendiculaire rouge et blanc où glisse un élément muni de câbles qui se balancent au moindre mouvement, et en son extrémité un gros bloc contre-poids. Bref, une grue telle que, sans doute,  que vous connaissez.

Cette tour fait concurrence à la tour Eiffel que je vois au loin, sauf, qu'elle est à portée de mains, disons à 50m de chez moi et chaque jour elle se transforme.

Aménagements

Des échelles ont été placées de telle sorte à être accessible tout en haut par 2 ou 3 escaladeurs qui travaillent sur le bras, montent, descendent, comme de vrais acrobates jusqu'au jour où une cabine a été placée tout en haut et reçoit un ouvrier qui manœuvre le bras et la glissière avec ses câbles.

Des ouvriers au bout de quelques temps se sont affairés auprès d'une autre petite cabine blanche qui grimpe à l'extérieur de la tour. La surprise passée, c'est donc un ascenseur me dis-je.

Je découvre tout cette technologie et surtout ces hommes qui naviguent souvent dans le vide, enjambent, se contorsionnent, installent des éléments sur le bras... Mieux vaut ne ne avoir le vertige !

À plusieurs ils vont régler cet ascenseur en sortent, rentrent ouvrent une porte vers un palier, je vois 7 paliers, une gymnastique étonnante car les équilibristes descendent à pied par les échelles et l'ascenseur redescend accroché par les câbles. Plutôt curieux! Sans doute des réglages !

Avez-vous remarqué que le bras pivote sans doute  poussé par un vent si léger soit-il ? J'appréhende les vents forts (tempête Aurore)  et je n'ai pas fini d'être derrière une fenêtre pour voir les rondes de la demoiselle !

Parfois son "nez" est tourné presque au-dessus de notre passage; comment ne pas être inquiète par cette intrusion impressionnante, alors que mon regard est attiré par la couleur du gilet du "pilote" dans son bocal, qui permet  aux câbles le transport de matériaux lourds,  intrusion sans parler du bruit intense , infernal depuis des mois occasionné par les travaux de démolition d'un groupe d'immeubles relativement récents, bureaux parkings sur une profondeur immense, un concert qui continue !

Projet

Que va-t-il être construit à la place  alors que cette grue se trouve au centre du gouffre ? Il faudra bien la déplacer un jour ? Alors je serai probablement en manque de cette girafe tranquille à laquelle je me m'étais habituée durant plusieurs saisons, puisque le délai affiché est de 21 mois pour la naissance de bâtisses en apparence légères, composées de larges baies vitrées, de verdure, de quoi faire rêver !

paris

Mais les futurs résidents ne sauront jamais avec quelle intensité, force et courage des hommes à tous les niveaux se sont démenés et par tous les temps pour leur apporter leur demeure. Sauf si , en passant, ils ont constaté l'ouverture du chantier, le destruction d'arbres pour l'installation de bâtiments provisoires, l'espace réservé pour le passage de gros camions, la suppression totale du trottoir ! "Mais quand le bâtiment va....Tout va !".

Ninette

Commentaires

  • Concernant la grue, tu écries Girafe. En mécanique auto, la girafe est en treuil sur roulettes pour soulever un moteur ou une voiture.. J'avais connu des grutiers à Montmorency.

  • Annie, je suis vraiment admirative devant la description faite de ce chantier, par ton observation. Entre les câbles les cubes les échelles et toute cette mécanique, les détails des opérations sont décrits par étapes comme si nous y étions aussi.. Ca donne le vertige.
    Ca me fait penser au jeu de Leggo. Afin de construire une grue, une pièce mal posée et tout dégringole devant l' enfant déçu. Non, heureusement, devant chez toi ça n'arrivera pas. Reconnaissons les professionnels, de vrais artistes dont on ne parle pas ( comme chante si bien Stromaé )..

Écrire un commentaire

Optionnel