Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11.03.2020

Palais Garnier

J'ai été éblouie par la magnificence de l'Opéra Garnier. Un vrai bijou ! Et par Charles Garnier, architecte talentueux et précurseur qui avait "tout" pensé.

Cependant, je sentis en notre guide beaucoup de mise en scène, prenant la pose de façon quelque peu arrogante. J'aurais volontiers accepté son attitude si les faits suivants n'étaient pas survenus :

- Il nous posait sans cesse des questions et attendait trop longtemps les réponses, comme si c'était un jeu.
- Il mettait trop l'accent sur l'architecture - qu'il ne fallait surtout pas éluder - et non l'histoire, la vie des artistes, des décorateurs etc...
- car l'Opéra Garnier est une Société dans la Société : tous les corps de métier sont représentés et rattachés à l'Opéra et méritent qu'un guide en parle en quelques mots.
- Puis la non-mention de la fameuse fresque de Chagall au plafond et son histoire est un manquement que j'ai du mal à admettre.

Je me suis sentie frustrée par le manque d'informations et la perte de temps occupée par ses questions, quelques réflexions d'ordre personnel  (la désorganisation du Palais... les interdictions en tous genres) qui n'apportaient rien à mon attente et... cette discussion de près de 10 minutes avec un des employés m'a véritablement choquée.

MartineC

Commentaires

Je tiens à dire que pour moi cette visite a été fort enrichissante et surprenante. Toutes les explications de notre guide sur l’architecture de cet opéra et du choix de Garnier, illustre inconnu dans le monde des grands architectes, les innovations avec une structure métallique, tout cela, on ne m’en avait jamais parlé. Les anecdotes sur le système d’ abonnement de l’époque avec cette entrée réservée aux abonnés, les anecdotes aussi sur les loges, lieux de rendez-vous ! le tout raconté avec humour par notre guide. La découverte de la bibliothèque, annexe de celle de Richelieu, pour toutes les œuvres ayant trait à la musique.

Tant pis si on ne nous a pas parlé du plafond de Chagall, nos yeux ont pu l’admirer, et rien sur les coulisses restées secrètes.
Pour moi, j’ai découvert un aspect de ce monument que je ne connaissais que par les spectacles qu’il m’a été donné d’écouter et voir.
J’ai apprécié la verve, l’humour de ce guide qui a su nous apporter toutes ses connaissances d’historien d’art avec un langage simple, orné de beaucoup d’anecdotes.
Un excellent moment et une très belle découverte.
Colette C

Écrit par : Colette C | 15.03.2020

Les commentaires sont fermés.