Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04.04.2019

Spectacle "Café polisson"

Par cette sombre nuit d'hiver, où se dirigeait donc l'ARVEM au tréfonds du Bois de Vincennes ?

Eh bien! Surprise. Ils allaient au "Café Polisson".

Les participants voulaient-ils s'encanailler ?

parisFinalement ce fut un bon moment de détente dans un décor Belle Epoque, une rétrospective des cafés-concerts. Le répertoire chanté du second Empire à la Belle Epoque avec la vocalité des chansons issues de l'opérette et la grivoiserie des chansons gaillardes.

Au répertoire, on commence par " La buveuse d'absinthe", par conséquent, "Je ne suis pas énervée", " Madame Arthur" et ça continue avec "Les gueuses" qui pensent à "la grande pine" et ne peut se terminer que par "La partie carrée".

La petite troupe est repartie enchantée en espérant rencontrer "la grosse Lulu".

Jean-Yves

Les commentaires sont fermés.