Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15.06.2018

Expo “Le village de Charonne”

Le Pavillon de l’Ermitage au 148 rue de Bagnolet (20e) présente jusqu’au 15 juillet deux expositions au rez-de-chaussée “A tous crins : l’économie du cheval dans l’Est parisien” (1850-1914) et au premier étage “Le village de Charonne”.

Vous vous retrouverez ainsi replongés dans le Paris où les chevaux n’étaient pas vapeur puis dans ce village couvert de vigne dont les Parisiens venaient déguster le guinguet aigrelet dans les guinguettes non soumises aux taxes intra-muros.

Jean-Paul

Commentaires

Désavoué jusqu'en 1866 , le commerce de viande de cheval est autorisé par décret impérial.

Écrit par : jean paul | 15.06.2018

Le commerce du vin était interdit dans les guinguettes,le dimanche durant les offices religieux.

Écrit par : jean paul | 15.06.2018

Si un couple veut une seule chambre dans une auberge, il lui faut présenter un certificat de mariage.

Écrit par : jean paul | 18.06.2018

Bègue (dit Magloire) dont la statue domine le cimetière de Charonne,n'était pas secrétaire de Robespierre ,mais peintre en batiment et rebouteux.

Écrit par : jean paul | 20.06.2018

Écrire un commentaire