Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02.02.2018

Lire “L’ordre du jour”

Eric Vuillard s’était déjà distingué, en 2016, par un livre traitant, hors des sentiers battus, de la Prise de la Bastille, ouvrage au simple titre “14 juillet”.

paris,livreIl récidive en 2017 par “L’ordre du jour” où il s’intéresse à 2 dates qu’il juge importantes : tout d’abord le 20 février 1933 jour où 24 grands industriels allemands sont reçus par Goering, président du Reichstag, puis par Hitler, (tout nouveau chancelier), lui-même. Ils décident d’aider les nazis pour les élections à venir, le 5 mars.

La seconde date, le 12 février 1938, voit le chancelier autrichien Schuschnigg convoqué à Berchtesgaden par Hitler.

Ce sera le prélude à la main-mise des nazis sur l’Autriche (l’Anschluss) acte précédant la seconde guerre mondiale .

Ce livre a obtenu, avec surprise le prix Goncourt 2017. Au lecteur de juger.

Jean-Paul

Commentaires

Dans le dernier chapitre du livre,impressionnante liste des entreprises allemandes ayant "loué" leur main d'oeuvre dans les camps de concentration.

Écrit par : jean-paul | 02.02.2018

J'ai beaucoup apprécié cet ouvrage qui m'a mieux fait comprendre le cheminement de ces événements et découvrir le soutien financier des grandes entreprises de l'époque pour le parti nazi...

Style emprunt d'humour malgré le sujet grave qu'il traite. Ce livre se lit facilement et "consciencieusement".

Je le recommande...

Colette C

Écrit par : Colette C | 02.02.2018

Les commentaires sont fermés.