Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02.06.2017

Film "Rodin"

paris,filmSi vous voulez vivre 2 heures la vie de Rodin passé les 40 ans entre la réalisation de la Porte de l'Enfer et la représentation si critiquée d'Honoré de Balzac, précipitez-vous dans la salle de cinéma la plus proche programmant "Rodin" le film de Jacques Doillon.

Vincent Lindon campe admirablement Rodin dans son labeur titanesque et dans ses hésitations entre son amour passionné pour Camille Claudel et ses habitudes bien ancrées avec sa quasi femme-servante Rose Beuret qui finira par l'emporter.

Vous vivez 2 heures dans l'atelier au milieu des modèles et des élèves. Un vrai documentaire.

Jean-Paul

Commentaires

Ce film ne peut que nous inciter à visionner au Grand Palais : "Rodin : l'exposition du centenaire" jusqu'au 31 juillet.

Écrit par : Jean-Paul | 02.06.2017

Désolée de ne pas être du même avis, car j'aime bcp le jeu d'acteur de V. Lindon, mais quelle déception ce film, compte tenu des personnalités qui ont contribué à la réalisation de ce film sur Rodin. Je ne comprends pas qu'on ne voit même pas V. Lindon jouer l'un des plus grands sculpteurs du siècle dernier, sans jamais le voir tailler dans la pierre (seul un vrai sculpteur élève de Rodin le fait réellement ). V. Lindon se contente de répéter toujours le même geste. Quant au rôle de Camille Claudel, qui fut sa muse et son inspiratrice ; dans le film I. Higelin se contente de le regarder passivement, sans réellement travailler la terre, la glaise, le marbre, le bronze tout ce qui était le génie de cette sublime sculptrice abandonnée de son vivant et oubliée après. (Seul un musée vient de s'ouvrir à son nom, alors qu'elle méritait un musée tout à son nom à Paris ). J'ai été très très déçue par ce film, et même si plusieurs interprétations artistiques sont possibles, le film de Nuytten était un chef d’œuvre avec Adjani & Depardieu ; soit un autre regard aurait été intéressant soit un autre film d'égale valeurs esthétique, émotionnelle, artistique ou historique aurait été apprécié. Là RIEN, ce film sera vite oublié dommage !

Écrit par : Pathzi | 04.06.2017

Ce qui est excessif est insignifiant.

Écrit par : jean-paul | 05.06.2017

J'ai aussi été très décue de ce film. J'approuve complètement le commentaire précédent. De plus, la compréhension à l'écoute est difficile, Rodin parle dans sa barbe. Je dirai que pour Camille Claudel il en est parfois de même,(pourtant elle n'a pas de barbe). Elle manque de présence.
Rien à voir avec l'interprétation d'Adjani.

Écrit par : Annick D | 05.06.2017

Vous vouliez voir un film romancé, tel celui où brillent de mille feux Depardieu et Adjani, celui-ci doit être vu comme un documentaire.Pas
plus,pas moins. Exact pour les remarques sur la diction. C'était prévu
dans certaines salles. Dans celle où je l'ai visionné des sous-titres
permettaient une bonne compréhension des dialogues.

Écrit par : jean-paul | 06.06.2017

Écrire un commentaire