Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28.12.2016

Une phrase, une image, que vous évoque t'elle ?

Appuyé sur la rambarde du pont, un homme tentait de s'expliquer, auprès de qui voudrait bien l'écouter.

Clémence, habituellement très pressée le remarqua, Il semblait très affolé. Elle s'arrêta un instant.
"Que vous arrive-t'il Monsieur, vous semblez bouleversé, avez vous besoin d'aide ?"

L'homme balbutie, quelques larmes perlent sur ses joues. Voulait t'il se jeter à l'eau ou a t'il vu quelqu'un basculer ? Visiblement désespéré, il se laisse glisser jusqu'à terre. Sa veste posée au sol, il fouille toutes ses poches, les tourne les retourne, mais en vain, il ne trouve rien qui puisse le calmer.

"Voyez-vous Madame, mon portefeuille a dû tomber à l'eau. Ce n'est pas les euros perdus que je pleure, j'en avais si peu. Ce que j'ai perdu, c'est mon passé, mes plus belles années. J'avais sur moi quelques souvenirs auxquels je tenais beaucoup. Ce soir, le grand amour de ma vie a disparu dans la Seine. Chaque jour je restais pensif en regardant les photos de cette femme que je n'ai pas su retenir. Par le passé, envahi par le temps qui filait trop vite, je me suis noyé dans des futilités. Pourtant, tous les dimanches nous venions sur cette passerelle où nous nous sommes rencontrés, c'était la routine. Sur cette grille, nous n'avions pas posé de cadenas qui aurait enfermé notre amour. Comprenez-vous ce que je veux vous dire. Notre liberté en était la clé. Puis par un beau matin l'oiseau s'est envolé pour un ciel plus bleu, m'a t'elle dit. Quant à moi, il est devenu plus gris".

Puisque je ne me lamenterai plus tous les jours sur son portrait qui me collait à la peau, je m'en remettrai peut-être plus facilement. "Qu'en pensez-vous ?"

Dites donc, Madame, si nous allions prendre un verre ensemble, vous m'aideriez à repartir d'un bon pied, j'en suis persuadé. Ce serait un plaisir de vous tenir compagnie.

Soudain, Monsieur, je constate que vous allez beaucoup mieux, Il suffit de si peu.

Annick D.

Les commentaires sont fermés.