Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23.11.2016

Discussion "Olympe de Gouges"

paris,olympe de gougesSi la Révolution fut l'œuvre des hommes dont immédiatement nous viennent en mémoire des noms célèbres comme Danton, Robespierre, Desmoulins, Marat, des femmes ont été particulièrement actives, Charlotte Corday, Madame Rolland mais c'est Olympe de Gouges qui méritait notre attention...

Née en 1748, mariée à 17 ans avec un homme plus âgé dont elle eut un fils, fut veuve à 18 ans. Dans les mois qui suivirent un certain Biétrix Jacques de Rozières riche militaire la demande en mariage. Elle refusa, car dit-elle : "Le mariage est le tombeau de l'amour", aussi, le prétendant restera son protecteur.

paris,olympe de gougesEn relation avec la famille d'Orléans, elle fréquente les salons, fait la rencontre de journalistes, écrivains, musiciens, militaires. Elle avait des idées très avancées sur le social, l'humanitaire, l'évolution de la femme, "Les femmes vivent dans l'esclavage, seule l'éducation pourra les libérer".

Elle écrivait beaucoup de lettres, auteure de nombreuses pièces de théâtre (dont 12 pour la Maison d'Orléans) plus ou moins acceptées, souvent rejetées, posséda un théâtre, auteure également d'affiches à tendance politique. Dans toutes ses actions elle y laissera sa fortune.

D'abord royaliste puis monarchiste constitutionnelle, elle crée une pièce contre l'esclavage. Précurseur ? Certes puisque 3 ans plus tard verra le jour "la Société des Amis des Noirs" fondée par le publiciste député Girondin, Brissot. Elle créa "La Maison du Cœur" une réforme sociale, proposa un impôt patriotique : elle sera critiquée par les ultraconservateurs, mais fera paraître des articles contre leurs avis.

En 1788 la récolte étant mauvaise, le pain manque. Elle écrit "Le peuple ne demande que du pain, il veut même l'acheter à la sueur de son front, mais qu'il puisse au moins le manger sans l'arroser de ses larmes". Plus audacieux encore elle demande au Roi d'abdiquer pour un Régent, le duc d'Orléans.

Après la prise de la Bastille elle affiche "Action d'une française ou la France sauvée par les femmes", en effet : une délégation de femmes se présente à l'Assemblée Nationale venant donner leurs bijoux pour payer la dette publique, Olympe offre le quart de ses biens !

Annonçant toujours sa position, elle propose que ...... Lire la suite ICI

 Ninette

Commentaires

Olympe de Gouges avait plus de 2 siècles d'avance sur Coluche.

Écrit par : jean-paul | 24.11.2016

Écrire un commentaire