Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23.06.2016

Petite chronique ornithologique des Marguettes - Printemps 2016

Notre dernière chronique date de l'été dernier. Son héros était jeune merle, un merlot, baptisé Piou Piou, qui venait régulièrement quémander de la provende auprès de Nicole. Il est maintenant adulte et on ne distingue plus de ses congénères, toujours aussi affamés que lui , mais il vient régulièrement frapper aux carreaux !

Si l’hiver a été doux, le resto du cœur pour oiseaux des Marguettes est resté ouvert en permanence avec les mêmes clients.

En cette fin du mois d’avril, le jardin est en fleurs : arbres de Judée, forsythia, Koria (chorette), oranger du Mexique, Magnolias blancs, Lilas …Primevères, pâquerettes et violettes blanches forment des tapis colorés sur le gazon.

Nous voyons toujours notre volière habituelle : pigeons patauds au jabot avantageux, merles, mésanges, pies, moineaux, et bien sûr les impitoyables geais, qui surgissent comme des flèches lorsqu’une boulette de brioche est lancée. Ce matin, ce fut une escadrille de quatre geais !

Hier, Nicole lance une boulette sous un buisson d’arbousier où se précipite un petit merle, très vite chassé par une pie, laquelle se perche alors sur une branche, mais… y reste sans bouger. Mais que se passe-t-il ?

En regardant attentivement, on aperçoit, bien camouflée dans les rosiers, non loin du buisson, la superbe chatte angora Michka, que nous connaissons bien, et qui attend son heure…

Le superbe pic vert manque encore à l’appel. Nous l’espérons bientôt…

En ce lundi 2 mai, c’est l’effervescence dans le jardin : toute la volière s’agite car les geais sont venus nous présenter leur deux nouveaux petits (pas si petits que ça d’ailleurs…) Comme nous l’avons déjà observé, ils leur apprennent, côte à côte sur la pelouse, à se saisir de la boulette de pain, mais continuent à refuser les cacahouètes.

Nous comprenons mieux pourquoi ces derniers jours, les geais refusaient les cacahouètes et se précipitaient sur les morceaux de pain brioché : pédagogie oblige !

Ainsi continue notre agréable cohabitation avec nos chers oiseaux…

Jacques et Nicole

Commentaires

Magnifique! Moi dans le jardin de l'immeuble du 40boulevard de Picpus
j 'ai des merles,une pie,des ramiers et nous sommes survolés par des mouettes et des hirondelles.
Mais je ne connais pas beaucoup les oiseaux.
Jean Michel

Écrit par : Jean Michel | 24.06.2016

Merci pour ce superbe commentaire et tous ces oiseaux près de chez vous car moi dans le square face à ma fenêtre, je n'ai que des moineaux, quelques pies, deux mésanges et bien trop de pigeons.
Annie T.

Écrit par : Annie T. | 03.07.2016

Écrire un commentaire