Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14.06.2016

Expo "Un Musée révolutionnaire"

paris,expositionJusqu'au 4 juillet Le Louvre présente Le Musée révolutionnaire : celui des Monuments français d'Alexandre Lenoir qui élut domicile de 1795 à 1816 dans le couvent des Petits Augustins (actuellement école des Beaux-Arts).

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il avait belle allure profitant des statues et gisants sauvés des pillages d'octobre 1793 perpétués dans la basilique St-Denis.

Cette visite s'impose ne serait-ce que pour rendre hommage à Alexandre Lenoir à qui nous devons de retrouver au Louvre et à St-Denis tant de chefs d’œuvre.

Vous pouvez avec le même billet voir ou revoir l'exposition consacrée à Hubert Robert et s'il vous reste des forces, et du temps, vous mêler à la foule qui se précipite pour admirer La Joconde.

Vous serez moins pressuré en visionnant Hubert Robert et surtout Alexandre Lenoir et c'est bien mieux, car vous pourrez ainsi scruter tout à loisir, les gisants et les statues polychromes comme l'admirable Notre Dame de la Carole.

Jean-Paul

Commentaires

Victor Hugo ,quittant la pension Cordier, fut logé chez sa mère au 3ème étage ,18 rue des Petits-Augustins, d'où il pouvait
contempler tout à loisir (tout en faisant des vers) le "Musée extraordinaire" d'Alexandre Lenoir avant le retour des gisants dans la nécropole de St Denis.

Écrit par : jean-paul | 14.06.2016

Écrire un commentaire