Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10.06.2016

Expo "Antoinette Sasse : rebelle, résistante, et mécène"

paris,expositionNous n'étions pas nombreux en ce jeudi après-midi à nous intéresser à la vie d'Antoinette Sasse (née Kohn puis nommée Sachs par mariage, d'origine juive elle francisa son nom après l'Occupation).

Jusqu'au 29 janvier 2017 le Musée Jean Moulin présente dans le Jardin Atlantique couvrant la gare Montparnasse la vie exceptionnelle de cette femme rebelle éprise d'absolu et de liberté, résistante (au printemps 1942 elle décode les télégrammes reçus de Londres par Jean Moulin ) et mécène (elle lègue toute sa fortune et ses collections à la Ville de Paris pour réaliser ce Musée dédié au chef du CNR).

En complément de cette exposition vous ne manquerez pas de profiter des animations qui agrémentent les collections permanentes. Ainsi les dessins de Romanin (nom d'artiste de Jean Moulin) et le discours de Malraux lors de son entrée au Panthéon, valent d'être vus et entendu au milieu des journaux et documents de cette époque qu'il ne faut jamais oublier.

Jean-Paul

Commentaires

A noter dans l'exposition un tableau de Chaim Soutine, un second de Fernand Lèger et un troisième de Kees Van Dongen. Elle fut l'élève et l'amie de ces trois peintres.

Écrit par : jean-paul | 10.06.2016

En visitant ce Musée vous pouvez y retrouver les poèmes du poète breton Tristan Corbière (admiré de Verlaine) particuliérement apprécié de Jean Moulin. Il illustra de huit eaux-fortes, lors de son séjour comme sous-préfet à Chateaulin ,
"Armor" l'oeuvre maîtresse de ce poéte "maudit".
Il se servait d'une de ses strophes pour décripter les messages reçus de Londres:
Prends pitié de la fille-mère
Du petit au bord du chemin ....
Si quelqu'un leur jette la pierre
Que la pierre se change en pain!

Écrit par : jean-paul | 26.06.2016

Écrire un commentaire