Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30.12.2015

Bons baisers du massif des maures, royaume de la châtaigne

Profitant d’un séjour de quelques jours en octobre sur la Côte d’Azur, nous sommes allés nous promener dans le massif des Maures, trop souvent cité dans le passé dans la rubrique "incendies de forêt" mais aujourd’hui régénéré.

Après les pluies torrentielles qui avaient ravagé la région début octobre (inondations, morts…), la forêt était resplendissante de verdure sous le soleil d’automne…

Après un arrêt dans la charmante petite ville de Cuers chez une amie chère qui nous a servi de guide dans son beau pays, nous avons commencé notre périple par un arrêt gastronomique dans la capitale mondiale de la châtaigne : Collobrières, fondée au XIIe siècle. De profondes forêts de chênes et de châtaigniers la surplombent.

Une fabrique de marrons glacés y est implantée depuis plusieurs décennies. Bien entendu, nous y avons goûté et en avons ramené à Paris pour le plus grand plaisir de nos proches. La fête de la châtaigne y est célébrée joyeusement les trois derniers dimanches d’octobre.

paris,chataigneAprès un délicieux déjeuner (somptueuse bouillabaisse à la langouste ! Nous ne sommes qu’à quelques kilomètres de la Méditerranée…) nous sommes montés à la découverte de la Chartreuse de la Verne, que nous ne connaissions pas.

À la sortie de la forêt, sur la colline, nous avons été saisis d’admiration devant le magnifique ensemble de bâtiments de pierre blonde, ressemblant plutôt à une forteresse médiévale qu’à un couvent.

Fondée en 1170 par les évêques de Toulon et de Fréjus pour l’ordre des Chartreux, elle fut confisquée en 1789 et sombra peu à peu dans la décrépitude et l’oubli.

En 1961, le service des Eaux et Forêts est devenu affectataire des lieux. C’est alors que le Conseil Général a entrepris sa restauration, magnifiquement réussie, après de longues années de travaux.

Depuis 1983 l’ancienne chartreuse abrite une communauté de moniales de Bethléem. Elle est cependant ouverte au public dans des salles superbement restaurées et enrichies de meubles et outils provençaux, sculptures, fresques, peintures et documents pédagogiques.

N’hésitez pas à la visiter si vous passez dans la région.

PS : Châtaigne ou marron ? Bonne question à laquelle je n’avais jamais eu de réponse jusqu’à cette visite. La réponse est : les deux mon Général ! En effet, tout châtaignier produit à la fois châtaigne et marron (plus volumineux) en plus ou moins grande quantité. Le fruit appelé châtaigne est cloisonné à l’inverse du marron qui est d’une seule pièce.

Chauds les marrons !

Jacques et Nicole

Les commentaires sont fermés.