Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29.04.2011

Film "La fille du puisatier"

Fille puisatier.jpgVous connaissez le film ancien ? Vous aimerez le nouveau.

Si par chance, vous n'avez pas vu le film avec Raimu et Fernandel, vous ne pourrez pas comparer, et c'est tant mieux !
Celui de D. Auteuil est un vrai régal pour les oreilles et les yeux, un vrai moment d'évasion !

L'expression des visages filmés de près est au plus juste, pleine de délicatesse et de finesse, sans aucune exagération dans l'accent "chantant". Les dialogues coulent avec un tel naturel qu'ils nous transportent dans cette belle Provence, aux côteaux plantés d'oliviers, aux allées bordées d'énormes platanes, sur des routes ensoleillées.

Tous les rôles interprétés avec doigté attirent sourires et émotion.

Dans la veine de Jean de Florette et Manon des sources, ce film empli d'humanité ne peut que vous toucher.

Sans crainte, allez à la rencontre de ces provençaux et de leur histoire, même si de nos jours les mentalités ont évoluées, vous serez sous le charme du déroulement des évènements.

Ninette

Commentaires

Je suis assez d'accord avec le point de vue de Ninette, dans l'ensemble. J'ai apprécié les images, l'histoire bien sûr, et les acteurs, mais peut-être un peu surjoué malgré tout (Sabine Azema par exemple et Kad Merad parfois). Mon conjoint a préféré l'ancienne version avec Raimu, je tâcherai de le voir plus tard pour comparer. Un coup de chapeau pour le rôle de la jeune fille dont le jeu est très juste et qui m'a fait penser à la fois à Brigitte Bardot dans ses débuts (en particulier certaines attitudes et intonation) et à Audrey Tautou aussi.

Écrit par : VARTAN | 05.05.2011

Ceux qui ont vu l'ancienne version, j'en suis , ont en effet bien du mal à oublier Raimu, Fernandel, et Josette Day.

Ceci réalisé, le film se révèle agréable. Pour ma part je regrette l'arrière-plan historique qui manque à, cette nouvelle version.
L'ancienne fut tournée durant l'Occupation et suivait la trame de l'Histoire jusqu'à l'appel du Maréchal Pétain que tout le village écoutait à la radio. Bien qu'évoqué ,ce moment essentiel ( mobilisation et défaite) m'a paru bien léger.

Écrit par : jean paul | 06.05.2011

Les commentaires sont fermés.