Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28.06.2010

Film "La tête en friche de Jean Becker"

tete en friche.jpgSi vous aimez la littérature, les beaux sentiments, les rugosités de la vie et les contradictions de la nature humaine, alors vous serez séduits par cette histoire émouvante, qui bien que sans grands rebondissements, laisse un doux souvenir plusieurs jours après.

J'y ai laissé quelques larmes tièdes à certains moments et j'ai souri à d'autres, c'est une histoire d'amour pas comme les autres, et celle-ci vaut bien les amours passionnés vus et revus.

Gérard Depardieu et Gisèle Casadesus se complètent merveilleusement bien, jouent juste et nous délivrent un beau message d'espoir, la foi en la capacité de s'améliorer, de s'affirmer, de grandir, en somme.

Boris Cyrulnik parlerait de résilience, d'autres de reparentage, des notions de psy sont abordées, comme dans d'autre films de Jean Becker qui évoquent le thème du manque/recherche de père (l'été meurtrier, Elisa).

J'espère vous avoir convaincu d'y aller....

Florence V

Les commentaires sont fermés.