Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10.03.2010

Musée de Maisons-Alfort

En ce dimanche de tempête du 28 février 2010, le vent nous a poussés vers le Musée de Maisons-Alfort situé dans le château de Réghat, un ancien relais de chasse d'époque Louis XV, qui appartient aux usines Springer premier fabricant de levure d'Europe.

Maisons-Alfort possède un riche patrimoine industriel lié à sa position géographique à la croisée de la Seine et de la Marne. C'est en effet par voies d'eau qu'affluaient jadis vers Paris les convois de blé et autres céréales. Les épiceries maisonnaises regorgeaient de denrées produites sur place : biscuits l'Alsacienne, Brun et Gondolo, pâtes La Lune, ou absinthe connue sous le nom de Suze.

Dans le Musée au rez-de-chaussée trois salles sont consacrées à l'histoire communale. Une d'entre-elles "la salle des loisirs" nous rappelle que Maisons-Alfort fut pour les Parisiens une ville de villégiature et de guinguettes, fleurissant sur les bords de la Marne, et une autre salle la "salle des sports" consacrée aux sportifs Maisonnais célèbres dont J.F. Lamour et D. Douillet.

Au premier étage dans la "rue des métiers" nous avons découvert la pittoresque épicerie des années 30 près de l'atelier du luthier, l'officine du coiffeur, l'échoppe d'un cordonnier et l'établi d'un couvreur.

Enfin dans le jardin nous sommes descendus dans une crypte archéologique dans laquelle a été reconstituée une sépulture du XVIè siècle, entourée d'objets préhistoriques trouvés sur les bords de la Marne.

Bref, une visite intéressante, présentée par des bénévoles Maisonnais passionnés.

Jean-Paul

 

Les commentaires sont fermés.