Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13.07.2009

1 - Jardin Albert Kahn

Evasion au Jardin Albert Kahn

Un jardin ! Que ce mot peut faire rêver quand on est citadine!....
Comment ne pas être attirée par l'idée de découvrir un jardin à l'autre bout de Paris ?

Mais il y a jardin et jardin... Celui d'Albert Kahn n'a rien de comparable. Ni les Floralies, ni Bagatelle, ni les Buttes Chaumont, pas le parc Montsouris, ni les Tuileries... Je suppose que " les copines" ont ressenti les mêmes impressions, puisque bien groupées, nous avons fait le même voyage. Oh ! non ! Ce n'était pas un chemin fait de tapis vert, doux tout doux, mais des allées pavées, des grimpettes caillouteuses nous attendaient, chemin escarpé longeant le vide ... Oh ! la la ! le vertige est sorti de sa coquille ...
Pour découvrir un parc à plusieurs façettes plutôt surprenantes, que ne ferions-nous pas ?

Tout d'abord le "jardin chinois", donne un sentiment de calme avec son petit cours d'eau, la maison offrant son salon de thé. Nous étions trop nombreux pour y être invités. Je le compris en voyant le fantôme du serviteur oriental souriant, lisser sa barbe , en signe négatif... Nous avons fait le tour des plantations exotiques, des statues, etc... Avant d'atteindre " le Jardin à l'Anglaise", tout foufou en comparaison, la nature là, reste libre de ses mouvements; prairies ; sous-bois.

Le chemin nous mène au "Jardin à la Française"; massifs et allées bien ordonnés avec la roseraie, mais là, ... vent et pluie ont eu raison de sa parure si fragile : cependant les arbres fruitiers ont gardé leurs pommes bien accrochées.

À suivre....

Ninette

Les commentaires sont fermés.