Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21.02.2009

Un rendez-vous à la Cité de la Musique pour l'exposition gainsbourg

Première étape. Dans un petit espace recouvert de très nombreuses pochettes de 45 tours, invitation dans l’univers de Gainsbourg. Narration par un conférencier des principaux épisodes de son existence, des artistes et des femmes qui ont jalonné sa vie, tant artistique que personnelle. Des extraits de quelques chansons depuis les toutes premières qu’il interprétait lui-même, d’autres par ses muses féminines … en passant par celles qui ont fait scandale.

Aborder les facettes Gainsbourg. Nous relater l’univers artistique qui l’a baigné toute sa vie, la peinture qu’il considérait comme un art noble et la chanson comme un art alimentaire. Art alimentaire qui a tout de même donné naissance à une musique qui perdure. Tous ces refrains qu’on est capable de fredonner…

Et puis le Gainsbourg provocateur à partir des années 80, Gainsbourg, devenu Gainsbarre. « Quand Gainsbourg se barre, Gainsbarre se bourre. » disait-il lui-même.

Deuxième étape, l’espace exposition proprement dit. Dans un dédale de totems : un autoportrait, des manuscrits, des dessins, des objets (sculpture de l’homme à la tête de chou, son écorché, la partition originale de la Marseillaise), de très nombreuses photos, des extraits de films,  des interviews, des chansons encore…

Tout cela pêle-mêle, on s’y perd un peu.

On aurait peut-être préféré une présentation plus classique, plus chronologique, mais pourquoi être conventionnel avec cet artiste non conventionnel. Il faut aborder cette exposition comme une promenade au hasard, des instants à partager avec ce personnage énigmatique.

Une bonne nouvelle pour les retardataires, l’exposition est prolongée jusqu’au 15 mars 2009.

Colette

Commentaires

Oh, Gainsbourg, Gainsbourg... Tant de souvenirs mele avec sa musique, inseparable de sa musique... Il ne s'agit pas de manquer une chance de se plonger dans cette atmosphere merveilleuse...

Écrit par : Romantique Ship Repair | 24.02.2009

Les commentaires sont fermés.