Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11.11.2008

Louis XVII

Il y eut une quarantaine de "faux louis XVII" mort de tuberculose au Temple le 8 juin 1795. Le plus crédible à l'époque fut un horloger prussien du nom de Naundorff. Il est enterré à Delf, Pays Bas, sous le nom de Louis XVII duc de Normandie Roi de France et de Navarre.

Commentaires

Le petit Louis XVII (il avait 10ans) fut enterré au cimetière Ste Marguerite près du Fg St-Antoine. Pour mieux se remémorer le long calvaire du pauvre enfant avant de mourir rien de tel que de lire, ou relire, le superbe livre de Françoise Chandernagor "La chambre".

Écrit par : Jean-Paul | 10.09.2009

Les habits que portait le petit Louis XVII sont actuellement, jusqu'au 3 janvier 2010, exposés au Musée Carnavalet pour l'exposition : La Révolution Française, trésors cachés du Musée Carnavalet. Vous pouvez compléter cette exposition, si vous aimez les caricatures, par "les caricatures anglaises au temps de la Révolution et de l'Empire".

Écrit par : Jean-Paul | 06.10.2009

Suite à l'émeute du 17 février 1831 (cause : la messe
célébrant le 11ème anniversaire de la mort du duc de
Berry à St Germain l'Auxerrois considérée comme une
provocation) et au sac de l'archevêché qui s'ensuivit,
le cœur de Louis XVII fut récupéré sur un tas de gravats
par le fils du docteur Pelletan (celui-ci "collectionneur" de telles reliques l'ayant subtilisé lors de l'autopsie le
8 juin 1795).
Ce cœur avait été placé sous la garde de l'Archevêque
Mgr de Quélen.

Écrit par : jean paul | 23.06.2010

Les commentaires sont fermés.