Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04.11.2008

Violette Nozières

C'est au n°9 de la rue de Madagascar que Violette Nozières le soir du 24 août 1933 empoisonna ses parents. Son père succomba, sa mère en réchappa.

Violette condamnée à mort fut grâciée et libérée en 1945. Elle se maria et eut 5 enfants.

Commentaires

A l'occasion du procès, le 10 octobre, la "légende de Violette Nozières" se colporte dans la rue par des chanteurs ambulants qui vendent des livrets et apprennent les couplets et refrains aux badauds. Ce sera la dernière affaire criminelle à connaître une telle diffusion.

Écrit par : Jean-Paul | 07.09.2009

Les commentaires sont fermés.