Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les pendules à l'heure !

Régulièrement, tous les six mois, on les règle, ou les dérègle… sous prétexte de les mettre à l’heure ! on les remet à l’heure… d’été ou d’hiver.  

Le changement d'heure est en vigueur en France métropolitaine depuis 1976. Outre-mer, il ne s'applique pas (sauf pour Saint-Pierre-et-Miquelon), vue leur position sur la planète, cela ne changerait pas grand-chose. 

Il a été appliqué pour la première fois en France, en 1916, après l’Allemagne et le Royaume-Uni, dans le but d'économiser des ressources énergétiques comme le charbon (Tien bizarre, bizarre !). À la Libération en 1944, l’heure d’été est abandonnée en France. Un décret du 14 août 1945 fixe l'heure légale avec une heure de décalage par rapport à l'heure de son fuseau horaire (Temps moyen de Greenwich : GMT+1). Cela doit encore être arrêté, mais quand ?

En tout cas, qu’elle soit d’été ou d’hiver, vaut mieux qu’on soit tous d’accord, sur une chose : HEURE ! Qu’il s’agisse de montres, de pendules, ou d’horloges, elles indiquent toutes (en principe) la même, la bonne heure ! 

Chacune à son histoire, sa légende, sa composition, sa structure… On les aime ou pas, peu importe elles sont là… Dans le 12ème il y en une, que l’on peut voir des 4 coins … non pas de la terre, mais du quartier. L’horloge de la Tour de la Gare de Lyon, elle fait partie des 3 plus belles, de Paris, avec celle de la Tour de l'Horloge du palais de la Cité et l’horloge du Musée d’Orsay, autrefois une gare ! Mais bien sûr il y en a d’autre

paris,horlogeGare de Lyon,

En 1847 une gare de fortune est construite en bois… La compagnie des chemins de fers de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM), ne souhaite pas s’y installer, parce qu’une prison y est à proximité. Pourtant elle s’y résout, et une autre gare lui succède en 1855. En 1871, un incendie la détruit, et face à l’évolution du trafic, elle n’est plus assez grande… il est donc prévu, d’en reconstruire une plus grande. La prison est détruite et la gare complètement reconstruite. En 1898, en prévision de l’Exposition Universelle, innovant le métropolitain, qui dessert la gare. 

Les travaux de la nouvelle gare sont confiés à l’architecte Marius Toudoire

L’horloge de la gare de Lyon, est conçue par l’horloger français Paul Garnier. Elle possède 4 cadrans, à 67 m de haut, pour y accéder il faut monter 400 marches. 

Les cadrans sont entièrement recouverts de vitraux (140 m² au total) et mesurent chacun 6.4 mètres de diamètre. Ses aiguilles en aluminium, pèsent 38 kilos pour la grande et 26 pour la petite ! Quant aux chiffres romains ils sont en laiton et mesurent un mètre de long.  Aujourd’hui, elle est éclairée à l’électricité, mais jusqu’en 1930, il fallait allumer chaque soir 250 becs à pétrole pour l’illuminer. 

Après une restauration en 1948, l’horloge de la gare de Lyon continue de fonctionner jusqu’à la tempête qui traverse la France en 1999. Elle ne fonctionne plus jusqu’en 2005. Finalement elle est restaurée, et garde son mécanisme qui a été modernisé. 

Cette horloge est synchronisée sur le signal horaire transmis par Radio France.

Elle permet aux Parisiens de lire l'heure depuis le quartier de Notre-Dame ! 

Elle peut parfois être visitée à l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine. 

paris,horlogeLa Tour de l'Horloge du palais de la Cité est une tour du palais de justice de Paris, qui fait partie de la Conciergerie. Située à l’angle du Bd du Palais et du quai de l’Horloge, c’est la plus ancienne horloge publique de Paris. Elle fut installée en 1370, 

Elle marquait "l’heure du roi", donc un certain symbole « politique » et de détachement de l’église, qui auparavant, sonnaient l’heure. 

Pourtant la tour est dotée en 1371, d’une cloche en argent, tocsin royal qui sonne pour les naissances et les décès de ma maison royale. (C’est cette cloche qui donnera le signal du massacre de la Saint Barthélémy dans la nuit du 23 au 24 août 1572)

En 1418 la municipalité réclame un cadran extérieur pour l’horloge. 

En 1585, Henri III commande un nouveau cadran dont l’encadrement est réalisé par le sculpteur Germain Pilon. L’horloge est ornée de part et d’autre de deux grandes allégories représentant la Justice et la Loi celle-ci porte une tablette sur laquelle est inscrit "Sacra Dei celebrare pius regale time ius".  

Deux épigrammes sont ajoutées, celle du haut fait allusion aux couronnes de Pologne et de France portée par son contemporain le roi Henri III. Celle du bas à la justice qui défends les Lois. 

La Révolution, ne l’épargne pas. Les emblèmes royaux sont martelés…

Entre 1840-43, la partie inférieure est consolidée et un corps de garde créé. 

En 1852, une grande restauration est entreprise par les architectes Duc et Dommery. Les détails décoratifs abîmés sont restitués par M. Toussaint d’après les originaux de Germain Pilon

De 1860 à 1861, des travaux sont menés pour restituer leur aspect médiéval aux parties hautes de la Tour de l’Horloge. 

La dernière grande restauration de 2011-12, est réalisée grâce aux archives de la Bibliothèque Nationale datant de 1852. Cela permis de conserver la forme carrée du cadran, large de 1,5 mètres. Le centre rond orné de rayons flamboyants a été replacé sur le manteau royal de la France au fond d’azur fleurdelisé dont deux types de fleurs de lys, sont utilisés.  Ces deux types de fleurs pourraient signifier le changement de dynastie des Valois (Henri III) aux Bourbon (Henri IV). Les chiffres romains de l’horloge ont été sculptés en relief sur pierre. Les aiguilles sont en cuivre repoussé et bronze. La grande, marque les minutes et se termine en fer de lance, la petite marque les heures, elle est prolongée par une contre-aiguille ornée d’un croissant de lune, arbore une fleur de lys. 

Le mécanisme qui actionnait l’horloge remontait à 1849. Cependant, en très mauvais état, le mouvement est remplacé par un mécanisme moderne électrique synchronisé sur Radio France. De nombreux détails ont retrouvé leur pleine dimension décorative têtes de bélier, colombe, mascaron, chérubins ailés côtoient à nouveau emblèmes royaux et armoiries. 

Aujourd’hui, c’est un platane planté devant la tour qui fait polémique car il dissimule l’horloge une grande partie de l’année. Malgré les récriminations des amoureux de la belle mécanique, la mairie de Paris refuse de l’abattre. 

Restaurée en 2011-2012, tout jute, 10 ans, les fientes des pigeons, s’attaquent déjà aux peintures… mais à quoi ne s’attaquent-ils pas eux ?

Orsay

En 1810 le Palais d’Orsay est édifié par Jacques-Charles Bonnard à la demande de l’empereur Napoléon 1er. Ce palais abrite d’abord le Conseil d’État ensuite la Cour des Comptes y est ajoutée. La fin précipitée en 1871 du Second Empire voit le Palais détruit par les flammes des communards. Ce célèbre incendie est décrit par Émile Zola dans son roman "La Débâcle". 

Devenu ruine, et vacant le palais est racheté par la Compagnie Paris-Orléans, pour y bâtir une gare. Les travaux qui débutent en 1898. Ils s’achèvent comme prévu en 1900, juste à temps pour accueillir les voyageurs venus assister à l’Exposition Universelle. 

paris,horlogeLes 3 horloges de la gare sont réalisées par Victor Laloux, et exploitées par la SNCF. Deux, identiques sont installées sur l’édifice, face à la Seine, visibles depuis le Quai Anatole France, et sous les quelles, les noms des villes Paris-Orléans, apparait. 

L’autre, unique est installée dans le hall de la gare d’Orsay. 

Transformée en musée consacré à l'art du XIXe siècle, ouvert en 1986 sous le nom de Musée d'Orsay. Le bâtiment fut classé monument historique en 1978. Aujourd’hui les seuls vestiges de cette Gare sont le grand hall de 32 mètres de haut et 138 mètres de long… et les horloges ! 
Devenu grand hall du musée, avec nombre de sculptures, il faut y entrer pour voir, ou l’admirer, horloge unique, œuvre parmi les œuvres ! C’est une horloge massive, tout en or, avec beaucoup de détails…  (Il existe peu d’information la concernant). 

Pour les deux autres, celles de la façade, il faut monter au 5ème étage du Musée, pour voir … son mécanisme, de l’intérieur si le contre-jour n’éblouit pas trop. Mais si, insistez, on voit au travers du cadran… on voit, même si le temps est gris, on le voit, … le jardin des Tuilerie et un peu à droite le Louvre !  Comme si la fenêtre s’ouvrait sur Paris, et tous ces monuments. En regardant un peu a gauche, l’Obélisque lui aussi nous indique l’heure. C’est le plus grand cadran solaire du monde ! 

paris,horlogeEt, si vous ne souhaitez pas dérégler vous pendules…. Faite confiance au cadran solaire, lorsque maître soleil, daigne le lever, et que les nuages lui font place. !!! 

L’église St Germain de Charonne, a pris les devants, une horloge, assiste le cadran solaire, sur la même façade, 4 place Saint-Blaise. 

Arletteck

paris,horloge

© 2021 by Arletteck

Pour voir plus de photos cliquez sur l'horloge

Écrire un commentaire

Optionnel