Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dans le métro

Métro, Boulot, Dodo. Quel slogan…. Eh bien NON !

Métro, Panneau Photo…. C’est plus sympa. Pas vrai ? ! 

Je ne peux pas dire que le métro soit mon moyen de transport préféré. 

Même si ce n’est pas lui que j’ai utilisé pour aller au "boulot" le "métro" c’est le métro quoi !"  

Mais quelque chose avait attiré, il y a quelques années déjà l’objectif de mon appareil photo. Pourtant pas facile à cadrer, vue sa forme ! Et puis quelquefois encore ce même objectif clique sur d’autres trucs du même style ! 

Alors, je ne peux vraiment pas faire autrement que de m’y intéresser de plus près. De beaucoup plus près ! et même un peu trop, à mon goût, car quand cela m’intéresse cela est envahissant !!! C’est comme cela l (point), et pas autrement. !! 

Le premier "truc" que mon objectif pris en photo se situe à "l'accès n° 3, Avenue Daumesnil, à l'angle formé par le boulevard de Reuilly et l'avenue Daumesnil face au n° 199 de cette dernière" (précision Internet !). 

Ce truc, je l’appellerais un panneau, mesure environ 1 m de haut, sur 60 cm de large. Il est toujours installé dans le sens de la hauteur. Il épouse plutôt bien la courbure du mur sur lequel il est fixé. Je n’ai rien trouvé ni d’officiel ni d’officieux le concernant, ni sur Internet, ni auprès des agents de la RATP, et encore moins au musée, situé Rue de Bercy ! 

Pour le moment, ces panneaux sont installés sur les quais, ou dans les halles de métro, certainement pour fêter les 100 ans de celui-ci…. Une indication, y fait allusion sur certain d’entre-eux. La ligne 1, fut mise en service le 19 juillet 1900, j’en déduis que ces panneaux furent installés en 2000. (Élémentaire ! mon Cher Watson !) Évidement, c’est récent, alors il doit faire ses preuves avant d’arriver dans un musée !!  Donc, je verrai plus tard, pour le musée.

Dans le 12ème, j’en ai trouvé quelques-uns à Nation, Bastille, Bercy, Michel Bizot, Porte Dorée…. Mais il en existe bien d’autres, Paris est grand ! Et il existe 304 stations (c’est écrit sur Internet !) Mais je n’ai pas eu le temps de les vérifier… et puis il n’y a pas de panneaux à toutes les stations : cela enlèverait toute son utilité, qui, il me semble, est de s’intéresser au métro. En tout cas, cela marche pour moi ! Cela réveille ma curiosité ! 

Chaque panneau est donc dédié à un personnage, un fait historique, ou un fait divers, ou même une anecdote, bien entendu en relation avec la station. 

Daumesnil-Félix Éboué (1), dédié à Félix Éboue, nous parle d’un résistant de l’Empire.

Bercy (2) nous raconte, "la ligne des finances" … attention rien à voir avec le Ministère des Fiances qui y a élu domicile en 1988 ! 

Une anecdote…. "En 1989, Gabriela née ici…" à Bastille (3). Fait exceptionnel, certes, mais toujours à la mode. "Paris : deux accouchements dans le métro en quatre jours : Alors qu'une naissance a eu lieu dans une rame porte de Clignancourt samedi matin, une femme a accouché mardi matin à Daumesnil. Publie Le Figaro, le 18/09/2012." …

Porte Doré : (4) "Meurtre mystérieux… en 1938" un fait divers, mais, bien d’autres agressions y ont lieu aujourd’hui… 

Ménilmontant (5), nous donne envie de chanter, 

Argentine (6), hé oui on va loin en métro ! une petite histoire donne des envies de tango !

Avron, (7) plateau de prairie, dont les habitants servirent la défense de Paris… en 1870,

Et puis bien sûre ces grands personnages dont certains ont donnés leur nom à la station tel : Victor Hugo (8), Ranelagh (9), Pigalle (10), Jules Joffrin (11), Colonel Fabien (12), Denfert-Rochereau (13) Place autrefois nommé "barrière d’Enfert", avant même que Denfert-Rochereau ne la défende en 1870 !

D’autres ont servi notre histoire, sans imposer leur nom, à une station, comme … : 

Henri Rol-Tanguy (14) organise la FFI en 1944 dans les catacombes de Denfert-Rochereau. 

Jean Batiste Berlier (15) à Saint Lazare, qui proposa dès 1887 à Paris, un tramway souterrain !! 

À Bercy, Berthy Albrecht, (16) s’inquiète dès 1924, des conditions féminines, avant de devenir résistante, emprisonnée à Fresnes en mai 1943. Sa dépouille sera retrouvée en 1945.

Et d’autre encore dont je ne dévoilerais rien du tout…. Si ce n’est quelques photos, histoire d’éveiller votre curiosité… et vous inciter à courir dans le métro, mais pas pour le boulot… !!

Je ne parle là que de ces "trucs", car bien des stations ont leur histoire et cachent leur secret…. Bien, vite, vite je vous laisse, je ne voudrais pas rater mon métro…

paris,métro

© 2021 by Arletteck

Pour voir plus de photos cliquez ICI

Arletteck

Commentaires

  • Vrai Arlette ! On voyage loin et on apprend histoire et légendes, dans notre métro parisien. A la station Picpus, qui est "la mienne", est racontée l'histoire ou la légende de l'origine de son nom : il proviendrait du fait qu'au XVIe siècle, les habitants du quartier se sont vus couverts de tumeurs rouges et blanches, attribuées à des puces qui auraient envahi le quartier..... d'où pique-puces devenu Picpus....

  • Merci de nous dévoiler le métro sous un jour intéressant, je l'emprunterai maintenant avec plus de plaisir.
    Vos photos sont très réussies, toutes mes félicitations.
    Annie T.

Écrire un commentaire

Optionnel