Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31.07.2020

Atelier écriture "Nuit étoilée" par MartineC

Écrire un texte sur le thème : d'une nuit étoilée.

Retrouvons les étoiles

C’est un Monde où les Hommes étaient devenus fous.
 
Ils ne se déplaçaient plus qu’en voitures, trains et avions. Pour respirer, ils utilisaient des appareils électriques.
 
Toutes ces machines fonctionnaient au pétrole, l’« Or » Noir car payés en dollars.
Avec frénésie, les Hommes détruisirent les forêts pour fabriquer les dollars en papier, creusèrent la terre pour forer des puits de pétrole afin d’alimenter leurs machines infernales.
 
Mais cet Or Noir remplissait l’air de gaz nocifs : manquant d’oxygène pour respirer, les Hommes inventèrent des respirateurs électriques.
Ils se parlaient à travers leurs smartphones et suivaient les infos du bout du monde via Internet, se goinfraient de junk food affalés sur leur canapé, visitaient les pays entassés sur des paquebots-îles flottantes.
 
Ils avaient inventé les machines à se déplacer, l’oxygénothérapie, Internet, et étaient très fiers de leurs découvertes technologiques. Ils se pensaient « l’Etre le plus intelligent de la planète » !
Ils se disputaient à coups de dollars. Ceux qui n’avaient pas ce sésame mourraient d’étouffement.
 
Le ciel était chaque année de plus en plus bas et gris de fumées. Le jour, le soleil transparaissait à peine et la nuit, la lune apparaissait faiblement et les étoiles avaient disparu.
« C’est quoi, les Étoiles ?» demandaient les Jeunes entendant les Anciens conter les « belles nuits étoilées d’antan », ce qui excitait l’imagination des Enfants. Eux ne connaissaient que grisaille.
 
Un jour, un Virus invisible envahit la Terre entière décimant jeunes, vieux, riches et pauvres. Pris de panique, les Survivants s’isolèrent, se calfeutrant dans leurs demeures. Tout déplacement, toute activité étaient désormais interdits par les Autorités.
 
Après des jours et des jours - une éternité pour l’Homme Moderne -, ils purent lire « Virus vaincu, sorties sans danger » sur leurs écrans à lumière artificielle.
Eblouis de lumière naturelle et méfiants du « dehors », les Hommes sortir un pied, deux pieds, se remirent à marcher, redécouvrant le son de leurs pas sur le sol car tout alentour était dénué des bruits habituels, tels vrombissements et autres bruits de machines.
Un air frais emplissait naturellement leurs narines. A bas les appareils à oxygène !
 
Dans les villes comme dans les campagnes, le soleil éclatait dans le bleu du ciel envahi de chants d’oiseaux, on entendit à nouveau sonner les cloches des églises, la verdure et les arbres sentaient bon la fraîcheur.
Quand arrivait le soir, un croissant de lune faisait place au soleil, un ciel bleu nuit se constellait de milliers de petites lumières. « Etoiles ! Etoiles ! ».
 
Les Anciens revivaient leur jeunesse, les Jeunes découvraient un Monde nouveau….. se promettant que plus jamais, jamais ! on ne se déplacerait en voitures, en trains, en avions, en paquebots. Plus jamais on ne ferait des trous dans la Terre pour en tirer du pétrole.
On laisserait les arbres pousser et la nuit on admirerait, dans la profondeur du ciel, scintiller les Etoiles.
C’est trop beau, la Nuit Étoilée ! C’est trop beau de rêver sous les étoiles !
 
Martine C.

Commentaires

Magnifique poème qui donne à réfléchir.
Toutes mes félicitations.
Annie T.

Écrit par : Annie T. | 31.07.2020

2021, un extra- terrestre croit voir un film de science-fiction. Il réalise soudain que cette histoire s'est bien déroulée il y a quelque temps sur la planète bleue. Il se promet de ne pas en arriver là, même si ça finit bien.

Écrit par : Annick D | 03.08.2020

Écrire un commentaire