Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23.01.2011

Louis XI

Louis-XI.jpgCertainement nous avions tous le souvenir d'écolier(e) d'un monarque peu sympathique, sévère, sans panache, au portrait ingrat, un profil chapeauté de noir....

Mais ce roi avait la personnalité plus humaine qu'on ne le pense. Il a tout de même mis fin à la guerre de cent ans, grâce à sa diplomatie.

Il se tourna plus vers les bourgeois que vers les grands seigneurs, afin d'avoir des gens à sa disposition, plutôt que l'individualisme des hauts seigneurs guerriers, qui risquaient de le trahir.

Une mise au point sur ses soi-disant barbaries (affabulation du XIXe siècle), bien que l'époque ne fut pas la plus douce, courants étaient les massacres, les emprisonnements, la torture et j'en passe....

Louis XI préférait la diplomatie à la guerre et le pays était à reconstruire, aussi il permit la création de manufactures de soieries à Lyon, à Tours, la réouverture des foires, la réorganisation de l'artisanat, le développement de l'imprimerie et autres... afin que l'économie reparte. Bref un chef actif, proche "du français moyen" plus que de ceux "du haut du pavé".

À nos yeux "son blason redoré" grâce à cet exposé, nous avions le cœur plus léger pour fêter l’Épiphanie !galette des rois.gif

La table alléchante dressée, nous narguait ! Les divers gâteaux, galettes, brioches qui ne demandaient qu'à subir un sort fatidique, furent appréciés. Avec prudence les fèves ont été découvertes. Sur les têtes, les couronnes déposées illuminaient les visages, mais si légères que certaines reines quittaient "Le Castel d'Arvem" encore coiffées.

Après "cette modeste ripaille" certains retournèrent vers leur humble demeure, d'autres se réunirent pour les traditionnels jeux de cartes, comme aux temps jadis !

Ninette

Commentaires

Les "fillettes de Louis XI" ne sont pas des cages,comme
on le croit souvent, mais des chaînes attachées aux
pieds avec une boule à l'extrémité pour entraver la marche en cas de tentative d'évasion.

Écrit par : jean paul | 26.01.2011

Ce fut Louis XI en 1471 qui édita l'ordonnance qui
consacre la fortune du faubourg St Antoine.Il affranchit
les artisans qui y vivent des lourdes réglementations
corporatives qui pèsent sur leurs confrères parisiens
et les autorise à travailler librement sur le domaine de
l'abbaye St Antoine.

Écrit par : jean paul | 03.02.2011

Les commentaires sont fermés.