Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02.04.2010

Expo "Crimes et châtiment"

diapo_crime11.jpg"On peut avoir une certaine indifférence sur la peine de mort, ne point se prononcer, dire oui et non, tant qu'on n'a pas vu de ses yeux une guillotine" déclarait Victor Hugo. (Cliquez sur l'image pour voir d'autres photos)

C'est une lacune que vous pouvez combler en visitant l'exposition "Crime et châtiment" qui s'abrite au Musée d'Orsay jusqu'au 27 juin. Il est exact que l'engin donne froid dans le dos.

Le calme de Charlotte Corday avant son exécution est absolument admirable, elle, qui n'exprimait que de la curiosité en découvrant l'abominable instrument du supplice.

L' exposition vous permet également d'admirer des dessins de Géricault (il s'intéressa beaucoup à l'affaire Fualdes en 1817) , Daumier, Goya, Victor Hugo, (il dessinait d'une façon très réaliste) et des tableaux de Gustave Moreau, Picasso, Munch, Delacroix, Courbet, Cézanne, Degas, Rouault, Warhol, Magritte, David (superbe tableau de la mort de Marat)... et de bien d'autres peintres de moins grande notoriété.

Vous pourrez si le coeur vous en dit, vous intéresser à la phrénologie et aux méthodes d'identification de Bertillon.

Arriverez-vous à la conclusion de Victor Hugo (encore lui) "Cette tête de l'homme du peuple cultivez-la, moralisez-la vous n'aurez pas besoin de la couper".

Une belle et riche exposition qui pousse à la réflexion.

Jean-Paul

Les commentaires sont fermés.