Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20.11.2009

Expo "l'Age d'or Hollandais"

hollande.jpgSi la peinture hollandaise dans son "âge d'or", le XVIIe siècle, vous passionne et si vous ne pouvez vous rendre au Rijksmuséum d'Amsterdam, n'hésitez pas, allez visiter la très belle exposition que vous présente, du 7 octobre au 7 février 2O10 la Pinacothèque.


(Plus de renseignements. Cliquez sur l'image)

Vous pourrez y découvrir notamment de superbes "natures mortes", "des scènes d'intérieurs" particulièrement soignées et de magnifiques paysages du "plat pays". L'exposition comporte plusieurs Rembrandt mais hélas un seul Vermeer, mais quel tableau ! parsemé d'indices qui ne demandent qu'à être déchiffrés par les visiteurs intéressés : l'énigmatique, " La lettre d'amour".

Jean-Paul

Commentaires

Exposition décevante ! peu de très beaux tableaux (hormis de très belles natures mortes et quelques rares belles toiles d'intérieur). Lorsqu'on est allé à Amsterdam ou bien dans d'autres musées des Beaux Arts qui recèlent souvent de petites perles, on ne peut qu'être décus !
Si vous voulez y aller sans faire la queue, privilégiez les nocturnes. J'y suis allée un vendredi soir et les conditions de visite furent excellentes. Dommage que l'expo n'ait pas été à la hauteur de mon attente (contrairement à celle de Maurice Utrillo et Suzanne Valadon il y a quelques mois qui était vraiment remarquable).

Écrit par : VARTAN | 22.12.2009

Pour cette exposition au sujet de laquelle les avis divergent, c'est ce qui fait en partie son charme, la Pinacothèque a donné "Carte blanche"au philosophe Luc Ferry (jusqu'au 7 février, entrée libre) afin de proposer une analyse sur "La lettre d'amour " de Vermeer. Pour l'illustrer sont exposées une vingtaine de lettres intimes de personnages célèbres : Napoléon (très intéressante, Joséphine lui a fait croire qu'elle était enceinte pour ne pas le rejoindre en Italie) Victor Hugo à Juliette Drouet (très pittoresque, il "lui baise les pieds" après une de ses innombrables incartades et lui jure qu'elle est "son éternelle et adorable bien-aimée " "Te perdre c' est mourir, ne me tue pas") Elvis Presley à Anita Wood, Chopin à George Sand ......... Passionnant.

Écrit par : Jean-Paul | 24.12.2009

Merci Jean-Paul pour cette information. Il est vrai que ce tableau de Vermeer est un joyau, cela est incontestable.
Dans la mesure où je suis restée sur ma faim quant à cette visite, j'envisage de me rendre à Rouen mi janvier, où se tient actuellement une exposition sur les peintres hollandais (fin de l'expo le 24/01/2010). Le prospectus m'a été remis lors de ma visite à la pinacothèque, ce qui a attisé ma curiosité. Je vous ferai donc un commentaire sur cette expo à Rouen fin janvier.

Écrit par : VARTAN | 30.12.2009

Les commentaires sont fermés.