Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27.03.2009

Exposition "La Renaissance à Prato"

filippo-et-filippino-lippi-renaissance-prato.jpgSi vos pas vous conduisent à musarder dans le jardin du Luxembourg, profitez-en, si la peinture de la Renaissance vous agrée, pour vous rendre dans le Musée du Luxembourg, admirer l'exposition "La Renaissance à Prato" (Prato est une ville de Toscane située non loin de Florence) consacrée à Filippo Lippi maître de Botticelli, excusez du peu, et à son fils Filippino Lippi, cela jusqu'au 2 août.

Vous verrez la peinture sacrée de l'époque gothique souvent hiératique, s'animer sous le pinceau de ces 2 artistes et de leurs contemporains.

En sortant de cette exposition vous en profiterez pour découvrir au 36 rue de Vaugirard sous la voûte, le seul mètre-étalon encore en place à Paris depuis 1796-97 sur les 16 placés à cette époque. et vous déciderez pour compléter cette exposition, si vous ne l'avez déjà fait, de vous rendre au Musée Jacquemart -André voir "Les Primitifs Italiens de Sienne à Florence" jusqu'au 21 juin (nous en avons déjà parlé).

Pour info : Vous bénéficiez d'une entrée à tarif réduit pour cette exposition sur présentation de votre billet d'entrée au Musée du Luxembourg.

Jean-Paul

Commentaires

Quelle joie de voir un peu de couleur sur ce blog ! indispensable surtout quand vous nous parlez avec enthousiasme de peinture italienne.

Écrit par : Paul | 28.03.2009

J'ai bien repéré au sortir du Musée du Luxembourg
comme l'avait recommandé Jean-Paul, le mètre-étalon.

Mais j'ai surtout pu admirer dans l'exposition la"Vierge à la ceinture" de Fillipo Lippi tableau qui, à lui seul, vaut le déplacement, ne serait-ce que par le portrait de Ste Marguerite où l'on peut reconnaître le profil très pur , de sa bien-aimée Lucrezia qu'il représenta si souvent sous les traits de la Madone.

Écrit par : Jean Le Basque | 30.03.2009

Les commentaires sont fermés.