Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23.10.2008

Film : Séraphine

Quel joli prénom démodé ! Certains anges ne sont-ils pas nommés "Séraphins" ?

Sans doute cette artiste mystique guidée par son ange gardien puis la Vierge Marie, ne pouvait être que douce, obéissante, courageuse, humaine. Son don venu du ciel lui permit de vivre avec exaltation ses sentiments, sa solitude, peut-être même sa souffrance.

La création est un moyen libérateur, l'esprit s'évade, la corps en l'occurrence, ses mains, touchent la matière, tirée de la nature dont elle est si proche.

Ce film qui retrace sa vie est très beau.

L'actrice Yolande Moreau est habitée, ne donne aucunement l'impression d'interpréter un rôle, de jouer la comédie, si ce n'est la comédie humaine.

Nous avons ici, la démonstration de l'arrogance de la bourgeoisie du début du XXè siècle et du mépris dans lequel, elle tenait le personnel.

Mais aussi une certaine fraîcheur d'un être décalé extrêmement touchant. On est heureux que le collectionneur allemand s'intéresse au talent caché de cette femme fragile, et qu'elle ait vécu cette reconnaissance.

Il est vrai que les tableaux présentés, à l'écran accrochent intensément le regard, par les couleurs vives, fleurs et fruits stylisés demandent à être admirés de plus près, pour en découvrir tous les détails.

Heureusement une exposition au musée Maillol se tient jusqu'au 5 janvier 2009. Elle nous permettra d'approcher ces toiles, et par la même occasion faire revivre ce moment de cinéma.

Si vous avez une âme d'artiste, donc sensible, allez voir ce film.

Si vous aimez passer un moment dans l'autre siècle, avec le quotidien retracé, le rythme plus lent, la simplicité de vie de tous les jours vécus par certains, allez-voir ce film.

Et pour cette actrice formidable, loin d'être une star, au regard si bleu, pour ses expressions, ses gestes si naturels à croire qu'elle est la réincarnation de cette artiste inconnue. Allez voir ce film.

Rendons lui hommage, allons caresser des yeux les oeuvres dites "naïves" de ce peintre visionnaire.

Ninette

Commentaires

Vu que le film "Séraphine" est en 2eme position pour la

récompense des Césars, et toujours d'actualité au

cinéma, l'exposition au musée Maillol "Séraphine de

Senlis" est prolongée jusqu'au 30 mars, un conseil; si

vous n'avez pas encore pris contact avec cette artiste,

n'hésitez pas, dépêchez-vous.

Écrit par : Annie | 24.01.2009

Je viens seulement de voir le film "Séraphine" retenu par Télérama comme un des meilleurs films de l'année 2008.

Ce film est un pur moment de bonheur cinématographique. Il narre bien entendu le parcours de ce peintre dont j'ai pu admirer les oeuvres au musée Maillol; mais la mise en scène et l'éclairage sont extraordinaires. Une succession de scènes traitées comme de véritables tableaux où l'éclairage, le cadrage, l'ombre et la lumière sont saisissants. Peu de musique, mais toujours à bon escient.

Je réitère le conseil d'Annie : ne manquez pas cette très belle exposition au musée Maillol et prenez le temps d'aller voir le film. Vous ne le regretterez pas, j'en suis certaine. Et peu importe l'ordre dans lequel vous ferez ce parcours.

Colette

Écrit par : Colette | 26.01.2009

Je vous remercie pour l'excellente revue. Essayez de chercher cette vidéo avec vos amis ...

Écrit par : Fred Fee Ads | 24.02.2009

Je vous l'avais dit , le film Séraphine était en bonne

position...pour les récompenses; 7 Césars !!!! Rien

que ça !!!

Courez au cinéma, il est encore à l'affiche .

Une Fan


.

Écrit par : Annie | 28.02.2009

Si vous voulez pouvoir admirer une œuvre de Séraphine de Senlis, rendez vous sans tarder au Collège des Bernadins, 20 rue de Poissy(5éme), où dans le cadre de l'exposition "L'arbre de vie" est présentée jusqu'au 28 juillet une de ses plus belles œuvres :"Feuilles". L'entrée est libre, le cadre toujours sublime.

Écrit par : jean-paul | 15.05.2013

Les commentaires sont fermés.